Cyber-attaques : L’industrie de la santé est une cible attrayante pour les pirates informatiques

L’hôpital régional Hancock de Greenfield, en Indiana, a été victime d’une cyber-attaque plus tôt cette année. Steve Long, l’administrateur de l’hôpital a payé la rançon en Bitcoin pour protéger les dossiers médicaux de ses patients. Aujourd’hui, Steve Long passe son temps libre à informer les autres sur l’incident afin qu’ils ne se retrouvent pas dans la même situation.

 

Cyberattaque : Hôpital régional de Hancock

Steve Long a expliqué dans une entrevue avec CNBC que la cyber-attaque contre l’hôpital n’était possible que parce que les criminels avaient reçu les données d’accès d’un fournisseur de matériel informatique. Comme le matériel de ce fournisseur était utilisé pour les systèmes internes, les pirates ont pu injecter des logiciels malveillants dans le système et crypter les données de l’hôpital.

Lorsque les données ont été cryptées, Pondurance, une entreprise de cybersécurité, a été engagée pour évaluer la cause et l’étendue des dommages et pour sortir les pirates du système.

Mais ce n’était pas possible pour la compagnie ou le FBI. Steve Long a donc décidé d’acheter les données nécessaires au décryptage aux pirates. Il a transféré quatre bitcoins qui, à l’époque, valaient près de 55 000 dollars américains.

Ron Pelletier, cofondateur de Pondurance, a déclaré :

Les organisations criminelles considèrent leurs opérations comme leur business. Ils passent beaucoup de temps à planifier pour décider si leur plan sera mis en œuvre et par qui.

 

Santé et cybersécurité

Selon Chubb, le plus grand assureur multirisques au monde, le secteur de la santé a enregistré beaucoup plus d’incidents que toute autre industrie au cours des dix dernières années, représentant 38% des incidents de cybersécurité. Et il y a une bonne raison à cela : les renseignements personnels sur la santé sur le marché noir sont environ dix fois plus précieux que les données qu’un pirate informatique pourrait recevoir d’un détaillant.

Contrairement aux renseignements personnels, qui peuvent comprendre un nom, une adresse électronique, un numéro de carte de crédit ou un numéro de sécurité sociale, les renseignements sur la santé fournissent une foule de données supplémentaires, y compris les dossiers médicaux. Les numéros d’identification d’assurance maladie peuvent également être liés aux numéros de permis de conduire ou à des informations financières.

Le plus gros problème que pose le vol de ce type d’information est qu’il ne peut être corrigé immédiatement. Les consommateurs peuvent bloquer les cartes de crédit après des cyberattaques, mais ne peuvent pas supprimer un numéro de sécurité sociale ou modifier une date de naissance. En conséquence, les pirates informatiques peuvent recueillir des données sur les patients et ainsi ouvrir des comptes bancaires illégaux ou voler des informations supplémentaires pendant des années, a déclaré Mike Tanenbaum de Chubb.

 

Source : Newsbtc

Image via Pxhere

Did you like this?
Tip Journaldescryptos with Cryptocurrency

Donate Bitcoin to Journaldescryptos

Scan to Donate Bitcoin to Journaldescryptos
Scan the QR code or copy the address below into your wallet to send some bitcoin:

Donate Bitcoin Cash to Journaldescryptos

Scan to Donate Bitcoin Cash to Journaldescryptos
Scan the QR code or copy the address below into your wallet to send bitcoin:

Donate Ethereum to Journaldescryptos

Scan to Donate Ethereum to Journaldescryptos
Scan the QR code or copy the address below into your wallet to send some Ether:

Donate Litecoin to Journaldescryptos

Scan to Donate Litecoin to Journaldescryptos
Scan the QR code or copy the address below into your wallet to send some Litecoin:

Donate Monero to Journaldescryptos

Scan to Donate Monero to Journaldescryptos
Scan the QR code or copy the address below into your wallet to send some Monero:

Donate ZCash to Journaldescryptos

Scan to Donate ZCash to Journaldescryptos
Scan the QR code or copy the address below into your wallet to send some ZCash:
Partager sur vos réseaux sociaux :
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Share
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *